Trognée

RDV : le dimanche 15 septembre 2019, à 14 h dans la cour de la salle de Trognée, rue des Quatre Vents n° 2, derrière l’ancienne maison communale.
Temps de balade : 1h30.
Distance : 1,5 km.
PMR : accessible, sauf l’église (beaucoup d’escaliers) et le petit sentier entre la rue du Bois et la rue de Villereau (peut être contourné).
Points-clé : site du château et de l’église  ; mobilier et vitrail du chœur de l’église  ; grotte N-D de Lourdes  ; château de Trognée  ; ancienne ferme dite « de la sucrerie »  ; anciennes fermettes anciennes.
Guides :  élèves de l’école primaire de l’Athénée royal de Hannut.

Pour notre deuxième journée du Tour des Villages 2019, nous vous donnons rendez-vous ce dimanche 15 septembre 2019, à 14 h précises, dans la cour de l’ancienne école communale de Trognée, salle de Trognée, rue des Quatre Vents n° 2. Vous pourrez parquer votre voiture à proximité, dans les rues avoisinantes.

Des enfants de l’école primaire de l’Athénée royal de Hannut vous accompagneront tout au long de la balade et vous feront découvrir les trésors cachés du village : l’église du 19e siècle, son calvaire et sa grotte Notre-Dame de Lourdes, le château et sa grande ferme, l’ancien presbytère, l’ancienne ferme dite « de la sucrerie » datant du 18e siècle, plusieurs petites anciennes fermes des 18e et 19e siècles, et bien d’autres curiosités encore.

Dès le signal de départ, vous serez dirigés vers le site de l’église Saint-Trudon et du château. Les élèves vous y conteront d’abord la légende datant de 655 et expliquant l’origine du nom du village. Vous serez ensuite invités à observer le site de l’église, du calvaire, de la grotte Notre-Dame de Lourdes et de son esplanade. Après cela, vous partirez à la découverte de l’église Saint-Trudon reconstruite en 1841. Vous apprendrez qu’elle a connu un terrible incendie en 1948 et qu’une grande partie de ses richesses intérieures ont été sauvées grâce au courage des villageois. Vous admirerez son chœur et ses statues dont certaines datent du 16e siècle. Un petit tour dans le cimetière vous fera découvrir quelques vieilles pierres tombales des seigneurs de Trognée. Elles ont été scellées contre le mur arrière du chœur (et de la sacristie). La plupart ont eu leurs armoiries détruites par les sans-culottes français en 1792.

Après la visite de l’église, vous prendrez le chemin du château, dont les enfants vous conteront l’histoire tumultueuse. Vous pourrez passer le porche et pénétrer dans la cour du château à condition de rester groupés.

Revenant sur vos pas, vous découvrirez, sur la rue en face de l’entrée de l’esplanade de l’église, une tour-porche en briques et calcaire érigée en 1782. Ensuite, vous jetterez un coup d’œil sur l’ancien presbytère du village.

Remontant la rue Moiës vers le carrefour, vous pourrez observer tout à loisir les deux anciennes fermes en carré situées aux numéros 4 et 5, construites respectivement au milieu du 19e siècle et dans la deuxième moitié du 18e. Peut-être arriverez-vous à discerner sur le mur de la grange de l’une d’elle une grande croix constituée de briques brûlées ?

Revenus au carrefour principal du village, vous vous dirigerez vers la droite et emprunterez la rue de la Sucrerie, qui doit son nom à l’ancienne sucrerie fondée en 1858 et fermée en 1976, à la sortie du village vers Poucet. Vous pourrez admirer, au numéro 11, une ancienne exploitation agricole en quadrilatère, érigée au deuxième quart du 18e siècle, connue sous le nom de ferme de la sucrerie, car autrefois le gérant y cultivait des terres de la sucrerie. Malgré des travaux de transformations et la suppression de certains bâtiments, elle a conservé tout son cachet et sa beauté. Elle est aujourd’hui la propriété de M. et Mme Swine, qui l’ont sauvée et transformée en plusieurs appartements modernes. Vous pourrez accéder à la cour en passant par le porche, dont l’entrée charretière est remarquable. La cour a aujourd’hui été aménagée en jardin d’agrément. Vous admirerez tout à loisir le beau logis et les annexes.

Pour poursuivre votre visite, vous reprendrez la rue de la Sucrerie en sens inverse, vous dépasserez le carrefour et vous suivrez la rue du Bois, qui rappelle qu’au Moyen Âge un grand bois s’étendait au nord-est de Trognée jusqu’au nord de Montenaken. Vous admirerez au passage deux anciennes petites fermes, du 18e siècle.

Vous emprunterez ensuite le petit sentier herbeux qui longe le mur de l’ancienne ferme Faucon. Compris entre deux haies épineuses, il vous conduira à la rue de Villereau. La ferme imposante de Villereau, ses dépendances et les 127 hectares de terres environnantes formaient autrefois « l’enclave de Villereau », qui appartenait à Trognée depuis le 19e siècle. L’enclave a été supprimée et a été rattachée à la commune de Geer lors de la fusion des communes de 1977. Vous vous dirigerez ensuite vers la rue des Quatre Vents. Celle-ci fait référence à l’ancien moulin à vent qui a dressé sa magnifique silhouette entre 1342 et 1920 au voisinage du point le plus élevé de la commune, sur la route conduisant à Abolens. Aujourd’hui, c’est la silhouette du château d’eau qui retient l’attention, à peu près au même endroit. Vous tournerez à droite et vous reviendrez à votre point de départ, l’ancienne école de Trognée, où vous pourrez goûter aux spécialités préparées par les villageois suivant votre envie.

Vous reprendrez enfin le chemin de l’église pour assister au concert de musique à 17 h. L’équipe du Tour des Villages vous convie cette fois au concert donné par l’Ensemble Recrues d’Essence. Ce spectacle original qui s’organise autour de l’accordéon, de percussions orientales et d’instruments mélodiques à vent raviront petits et grands !